Une sélection des écrits de Roy Eugene Davis

La solution finale à tous les problèmes humains est l'illumination spirituelle: l'illumination du mental et l'éclosion de la connaissance supérieure selon laquelle nous sommes des êtres spirituels demeurant dans la complétude de Dieu. Bien que cette bonne nouvelle ait été proclamée par des êtres visionnaires depuis des milliers d'années, et qu'elle soit connue dans le coeur de chaque personne, il peut être difficile de s'imaginer ce que cela signifie d'être illuminé, et l'éveil à cette réalité peut paraître difficile, sinon impossible. Pour faciliter l'éveil spirituel, il est nécessaire d'entreprendre un changement radical de la manière dont nous pensons et ressentons notre relation au tout: une relation qui nous donne une vue d'ensemble et qui nous rend capables d'avoir le sentiment de ce qu'est Dieu et de la manière dont Dieu s'exprime, sous la forme du cosmos et des âmes.

***
L'aptitude à la méditation peut être acquise par la pratique. Alors que certains adeptes sont capables d'intérioriser facilement leur attention et d'expérimenter le déploiement spontané d'états superconscients, la plupart des gens qui essaient de méditer trouvent difficile de détendre leur corps, de surmonter l'agitation et de calmer leurs processus mentaux actifs. La curiosité pour les résultats possibles de la méditation, le désir d'expérimenter des états de conscience clairs, le dévouement à la pratique, l'application de procédures éprouvées telles que la régulation des rythmes de la respiration, la prière et la conduite des forces vitales vers les centres supérieurs du cerveau, sont autant d'éléments utiles. L'usage efficace de techniques psychophysiologiques (reliant le corps et l'esprit) rend le méditant capable de progrès rapides.

***
Un esprit rationnel dénué de confusion, de croyances erronées et d'illusions, traite toujours avec exactitude l'information qui lui arrive par les sens et la connaissance qui lui est révélée par l'âme. Quand les opérations mentales sont rationnelles, l'intellect – la faculté mentale qui rend possible le discernement – rejette l'erreur en faveur des faits ou de la vérité. Le coeur, le Soi réel et immortel ou l'Être en nous, ne peut être satisfait que de la réalisation (expérience consciente) de la complétude et de ce qui est vrai de lui, en mesure d'être perçu et expérimenté. Jusqu'à ce que la réalisation soit effective et parfaite, nous sommes agités, seuls et malheureux, parce que nous demeurons inassouvis.

***
Pour vivre efficacement et s'éveiller pleinement aux réalités spirituelles, nous devons être sains d'esprit, être sciemment intentionnels, et nous consacrer complètement à l'éveil de la connaissance de Soi et à la réalisation de Dieu dans ce présent cycle de vie physique. La pensée rationnelle est nécessaire pour accéder à diverses informations et les traiter. Être intentionnel est nécessaire si nous voulons que nos vies aient du sens et que nos actions soit focalisées. Une attitude orientée vers le succès nous permet d'accepter la bonne fortune et d'atteindre des buts louables. Le dévouement complet a les vertus suivantes:
il donne de l'énergie au corps et à l'esprit,
il nous rend capables d'effectuer plus facilement des choix valeureux,
il nous aide à laisser de côté ou à éviter des efforts ou poursuites sans importance,
il concentre nos énergies et nos efforts constructifs vers des actions et circonstances de valeur,
il nous soutient lorsque nous sommes éprouvés par des pensées ou sentiments d'incertitude ou par des moments de difficulté personnelle

Seul ce qui est réel peut satisfaire l'esprit rationnel et le coeur qui aspire à la complétude, alimenter l'esprit et le coeur avec des perceptions de la vérité, et nous éveiller à l'expérience consciente de Dieu.

***

Le but réel de notre présence en ce monde est très différent de ce que croient la plupart des gens. La naissance physique, la croissance jusqu'à l'âge adulte à travers des étapes physiologiques et psychologiques, la famille et les relations et interactions sociales, ainsi que l'apprentissage d'habiletés fonctionnelles et de survie, sont des expériences communes aux êtres humains et aux créatures qui lui ressemblent sur ces points. Contrairement aux créatures de la nature qui sont principalement motivées par l'instinct, les êtres humains, parce qu'ils ont une certaine conscience d'eux-mêmes et qu'ils sont dotés de facultés mentales supérieures, sont généralement enclins à acquérir une éducation séculière, ils apprennent à travailler pour subvenir à leurs besoins et ceux des autres, et s'efforcent de développer et d'exprimer leurs capacités créatives. Ils cherchent aussi souvent une stimulation sensorielle excessive, un rang social, le pouvoir et des possessions, à titre de substitutions pour la paix de l'esprit, la connaissance de Soi et la réalisation de Dieu. Dans ce monde d'aujourd'hui, pour les gens qui ne sont pas encore éveillés spirituellement, leurs actions et expériences ne sont que des incidents superficiels survenant sur la scène de leur vie étroite et égocentrique. Ils vivent communément leur vie, conditionnée mentalement et contrainte par des habitudes, comme une rêverie, une suite partiellement consciente d'événements, ne sachant pas trop quelles en sont les causes ni quelles actions mettre en oeuvre pour les changer ou les améliorer.

***

Quelle est notre vraie raison d'être en ce monde? C'est de nous éveiller à la connaissance de nous-mêmes en tant qu'êtres spirituels en relation avec une Réalité infinie, non confinée par le temps, l'espace ou des circonstances relatives. Quand nous atteignons la réalisation de la connaissance transcendante et que celle-ci est pleinement développée et permanente, nous pouvons vivre librement dans le monde physique avec une compréhension supérieure. Quand nous sommes pleinement illuminés, tout en nous exprimant à travers notre corps, notre conscience s'étend au-delà l'environnement perçu par les sens pour inclure tous les plans et dimensions du cosmos et au-delà, jusqu'à la conscience de l'éternité. La seule chose qui limite la conscience de l'âme, c'est de croire erronément à l'idée que nous possédons une identité indépendante. La vérité est que cette conscience est infinie parce que l'âme est une unité de la conscience de Dieu.